© 2023 par Tiliky-trip . Créé avec Wix.com

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux en cliquant directement sur les petites icônes.

  • b-facebook
  • @tiliky_trip

La belle Buenos Aires

09/01/2018

Du 5 au 7 janvier 2018

 

Nous hésitions à visiter Buenos Aires... En Uruguay et à Gualeguaychu les personnes que nous avons rencontrées nous ont toutes dit que la ville était dangereuse. Et en plus nous étions un peu frileux de circuler dans cette ville avec banana. Mais voilà, nous avons reçu une invitation d’une petite famille de voyageur, le capfagi qui nous propose une rencontre sur Buenos Aires ! De mon côté je me dis que ce serait sympa de discuter avec une famille voyageuse d’autant qu’ils sont partis depuis plus longtemps que nous, ils auront sûrement de bonnes astuces pour nous ! Et puis pour les enfants aussi, après 50 jours à jouer entre eux je pense qu’ils pourraient apprécier un peu de compagnie. Aurélien plus frileux, me dit "est ce que le courant passera ?". On a de sûr un thème tout trouvé de discussion : le voyage ! Alors je pense qu’on devrait pouvoir s’entendre au moins un peu ! 

 

Nous voilà donc en route pour Buenos Aires ! Entre Zarate et Buenos Aires, le paysage est toujours aussi plat et à l’approche de la ville, c’est une immense zone industrielle qui nous attend, et les voies se multiplient pour être au nombre de 6 ! Et autant dire que nous aurons quelques sueurs sans vrai gps ! Effectivement depuis le début du voyage nous fonctionnons avec maps.me mais sa voix robotisée ne nous signifie pas de nous mettre sur la voie de gauche, du milieu ou de droite ! Plus nous nous rapprochons du centre et voilà des buildings modernes entourés de favelas, nous laissant une image contrastée assez forte ! De grands panneaux annoncent l'arrivée dans : "la ville de tous les argentins" ! Ancrant l’image que nous avions pu nous faire à la lecture des guides... La ville étant le poumon de l’Argentine.

 

Par miracle nous finissons par atteindre le centre ville. Aurélien avait noté des coordonnées gps sur un calepin, en lisant un blog. Je regarde et note que ces infos concordent avec des bons plans d’autres voyageurs sur iOverlander, nous voilà donc à la recherche du parque Micaelas Batisdas. Nous parcourons les allées du parc qui longent le Rio et au fil de la route nous voilà dans une favela ! Un petit demi tour rapide et nous reprenons maps.me et iOverlander. Et nous découvrons finalement une ruelle tranquille avec un poste de police au carrefour... nous devrions être tranquille ici. 

 

Buenos Aires c’est vraiment cette contradiction entre favela et quartier chic. La première côtoyant les buildings des seconds. Nous avions lu que Buenos Aires c’est le Paris de l’Amérique du sud ! Et oui entre l’obélisque et les monuments à l’architecture clairement française on s’y croirait presque ! Mais au delà de la comparaison bluffante, l’histoire récente de cette transformation est désolante. Effectivement savoir que les vestiges du patrimoine identitaires de cette ville a été détruit dans les années 1970 pour se reconstruire au travers d’une architecture qui ne lui est pas caractéristique, font perdre de la magie à cette ville. 

 

 

 

Demain matin, nous retrouverons le capfagi qui nous propose de visiter le quartier de la Boca, le très populaire quartier typiquement latino. Nous avons rendez-vous devant le mythique stade de la Boca ! Nous nous y rendons à pieds depuis le parc où nous avons passé une nuit moins calme que prévu. Les argentins ayant investit le parc vers 1h du matin pour y fêter le week-end ! Notre chemin nous emmène au travers des buildings puis, nous voilà vers la Boca à la découverte des petites ruelles, on croise un petit marché puis les murs des bâtisses commence à donner la couleur... le jaune et le bleu, les couleurs du club de Boca junior commence à s’afficher.

 

 

 

Nous retrouvons Émilie, Arnaud, Alice et Charles devant l’entrée du stade. Et nous découvrons avec surprise qu'en moins de 5 minutes on se parle comme de vieux amis ! De la visite du stade, au choripan d’une guinguette typique, jusqu’aux rues marchandes colorées et animées du quartier, la journée passe vitesse grand V. Nous retiendrons quand même la perte de la dent de Titouane sur les gradins du stade de la Boca ! Merci le bonbon d’Émilie ;-) ! Nous décidons de quitter le quartier en fin d’après-midi direction banana ! Pour leur présenter notre maison et les raccompagner ensuite dans leur quartier où nous avons prévu de passer la soirée ! 

 

Pris dans nos conversations et suivant naïvement les indications de maps.me, nous voilà à l’entrée d’un quartier peu fréquentable ! Mine de rien on rebrousse chemin ! Un... puis deux avertissements plus tard, l’appareil photo d’Arnaud est rangé, les portables restent dans les poches et le pas s’accélère ! Et puis finalement nous regagnerons banana sans encombres ! Les 2 petits endormis sur les épaules de leurs papas ! Arrivés à banana, nous profitons que les enfants jouent au parc pour un pause cerveza ! Nous repartons ensuite tous dans banana direction le quartier de la Recoleta pour une soirée chez nos nouveaux amis... nous dormirons dans banana au pieds de leur immeuble !

 

 

 

 

Cette rencontre est riche, nous sommes curieux de découvrir leur logistique ! Voyager avec 2 petits en sac à dos ! Très curieux de voir les affaires qu’ils trimballent et finalement très impressionnés par la quantité d’affaires qu’ils arrivent à mettre dans 6 sac à dos et une valise ! Sacrément bien organisé le capfagi ! La soirée défile mais vers une heure du matin il est temps de se quitter... le capfagi reprend l’avion demain direction Ushuaïa et nous devons les laisser ranger un peu ! 

 

 

Nous passerons une nuit courte mais calme avant de les retrouver pour le petit déjeuné ! Nous avons trouvé des croissants et découvrons donc les croissants made in Argentina pour la première fois ! Autant le dire tout de suite, ça n’a rien à voir avec les nôtres ! Ni dans le goût ni dans la texture ! Difficile de comparer d’ailleurs avec une viennoiserie de chez nous ! Nous pensons déjà que nous apprécierons notre premier croissant français au retour ! 

 

Nous laissons le capfagi après quelques photos souvenirs ! Et nous reprenons la route direction le parc pour l’après midi ! Liloane rêve depuis 2 jours d’enfiler ses Roller et de profiter des trottoirs bitumer. J’en profite pour enfiler mes baskets et courir un peu ! 4km plus tard nous retrouvons les gars ! Aurélien a rencontré un argentin expat à Madrid qui passe ses vacances dans la capitale et qui nous donne des bons plans pour Valdès ! Et du coup Aurélien décide qu’il faut y aller maintenant ! Et nous voilà partis direction Valdès ! 

 

Nous vous racontons très vite nos aventures sur la route sud américaine ! 

 

En attendant nous vous invitons à aller faire un tour sur le site du capfagi, les beaux récits d’Émilie et les splendides photos d'Arnaud valent le détour ;-) www.lecapfagi.com

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload