© 2023 par Tiliky-trip . Créé avec Wix.com

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux en cliquant directement sur les petites icônes.

  • b-facebook
  • @tiliky_trip

Entre Dakar et Vitoria ! Passage de l'éqateur !

16/12/2017

 

Du 5 au 14 décembre 2017

 

La mer à perte de vue est devenu notre quotidien ! Et non, nous nous en lassons toujours pas. Alors que sur la route maritime entre l’Europe et Dakar, nous avons croisé régulièrement le chemin d'autre cargo, sur la route qui nous emmène en Amérique du sud, nous ne croisons aucun cargo, mais les nuages au loin nous donne l'impression que la terre n'est pas si loin ! Il fait très chaud sur les ponts. Nous restons généralement à l'intérieur de 11h à 16h pour éviter les coups de soleil. Et nous regardons sur Google maps notre progression dans l'océan atlantique ! Jusqu'au fameux passage de l'équateur ! Le chief Venci vient nous prévenir que nous passerons l'équateur dans la nuit ! Et que le lendemain va nous réserver des surprises ! Il nous conseille d'éviter les robes et de préférer des shorts ! Les enfants sont un peu impressionnés et ils attendent fébrilement ce qu'il va se passer. Michel, professeur de mathématique, explique à Titouane qu'entre l'hémisphère nord et sud, l'eau ne tourne pas dans le même sens quand elle s'écoule dans un siphon ! C'est parti pour de petite expérimentation dans la baignoire !

 

10 décembre 2017

 

Nous avons passé l'équateur dans la nuit ! Le matin au petit déjeuné les spéculations vont bon train ! Est ce qu'ils voudront nous raser la tête ? Nous écraser un œuf sur la tête ? Ou auront nous droit au fameux parcours sur le pont ! Pour se garder la surprise, nous nous interdisons les ballades sur le pont ! Après le petit déjeuné, Venci passe nous avertir qu'ils nous attendent sur le pont pour 11h ! Nous nous y préparons en enfilant nos maillot de bain et en se badigeonnant de crème solaire. Et nous voilà sur le pont supérieur pour découvrir un parcours installé, les lances incendies prêtes et le crew au complet pour la cérémonie !

 

Dante, the police man de la journée, vient nous chercher pour nous mettre dans la prison !!! Nous voilà tous enfermé dans la prison, les passagers avec les membres de l’équipage qui passent pour la première fois l'équateur. La prison c'est un peu une épreuve en soit, 50 degrés ! Nous sommes tous en sueurs ! Dante, nous apprends, qu'ils ont souvent des prisonniers ici ! Pour la plupart des immigrant africain qui monte pendant les escales. Parfois au péril de leur vie, le dernier s'est introduit au moment de la fermeture du pont arrière. Ils l'ont retrouvé caché dans un des decks. Ils ont voulu le débarquer à Hambourg, mais la compagnie a reçu une amende et le clandestin est repartis sur un autre cargo direction son pays d'origine. Il arrive aussi souvent que les clandestins montent sur le cargo quand il est en attente au large d'un port ! C'est pour cela que la nuit, les lumières des ponts éclaires les eaux aux alentours, pour que le crew puissent surveiller.

 

 

 

Après ce petit passage d'histoire, et quelques photos souvenirs, nous repartons direction le pont arrière pour effectuer le parcours à tour de rôle ! Titouane se lancera en premier suivi de Liloane, puis Kynan veut faire le parcours avec moi ! Nous commençons ensemble sauf qu'il se glisse bien plus vite que moi entre les bouées et il me sème rapidos !! A l'arrivée, le capitaine entouré de Neptune et du chief, nous remet notre diplôme avec le nom que Neptune a choisit pour nous ! Titouane devient tiger shark, Liloane- gold fish, Kynan white tiger, maman – mermaid et papa – meckrel ! Papa est tout surpris de son prénom est dit no no mais le capitaine ne comprend pas ! Nous expliquerons plus tard à Venci ce que macro signifie en France, il sera tout gêné parce qu'il ne connaissait pas cette signification française ! Pour lui meckrel c'est un beau poisson ! Nous avons tous bien rigoler et les enfants aussi ! Et vu que nous nous rendons compte que papa a filmé tous le monde sauf nous, nous demandons à refaire un tour tous ensemble !!!

 

 

 

Dante nous invite ensuite à utiliser la piscine ! Nous sommes surpris ! Mais il insiste ! Alors nous ne nous faisons pas prier parce que nous en rêvions de cette piscine ! Mais nous nous rendons compte qu'effectivement avec les mouvements du cargo, les vagues de la piscine sont dangereuses. Dante revient vers nous avec une bouée de sauvetage pour les enfants et nous recommande de ne pas les lâcher ! Nous sentons un petit malaise. Les officiers sont partis et les philippins sont un peu stressé. Nous comprenons que le commandant n'est probablement pas d'accord. Nous ne faisons donc pas tarder le plaisir et sortons après avoir pris quelques photos souvenirs !

 

 

 

Nous pensions avoir droit à un repas en commun sur le pont inférieur, ce qui se fait habituellement selon les lectures que nous avions eu sur différents blogs, mais il n'en sera rien. Nous voilà de retour dans la salle commune ! Le cuistot nous a préparé un petit festin ! Nous sommes ravis ! Nous rigolons des différents surnoms que cette journée nous a octroyée !

 

Le lendemain, c'est l'anniversaire de Papa ! Nous avons tous fait avec nos petites mains un petit bracelet que les enfants sont heureux de lui offrir le matin ! Le Chief, nous apprends que nous aurons la visite de la salle des machines ce matin ! La journée va encore être sacrément remplie !

 

De la visite de la salle des machines nous retiendrons : la chaleur 50 degré, le bruit assourdissant, la consommation en gasoil 53 milles litres par jours ! Nous trouvons cette consommation énorme mais le chef ingénieur nous apprend que d'autre bateau consomme jusqu'à 3 fois plus par jour ! Nous visitons chaque pièce impressionné par chaque engrenage qui fait fonctionner le bateau ! L'ingénieur nous apprends, sur la demande de Titouane, que l'hélice arrière du bateau fait 7 mètres de diamètre ! Il nous accompagne au pont le plus bas pour nous montrer les rouleaux de cordage des ancres ! Cette partie du bateau qu'on a pas l'habitude de côtoyer est splendide avec une vue panoramique sur la mer ! Ici, il y a un drôle d'épouvantail ! Habillé comme les marins quand ils surveillent l'entrée du bateaux à quai ! Nous apprendrons que cet épouvantail ne doit pas faire fuir les oiseaux mais les immigrés clandestins !!

 

Il nous conduit ensuite dans une pièce où seul Kynan tient debout, et dont la température dépasse largement les 50 degrés ! Pour nous montrer, le mouvement du rouage que dirige l'orientation de l'hélice et donc la direction du bateau ! Après près d'une heure de visite, instructive même si en anglais nous n'avons pas toujours tout compris, nous sommes ravis de quitter la salle et de retrouver l'air frais du pont !

 

Nous décidons, pour fêter l'anniversaire d'Aurélien, d'installer un table sur le pont et de profiter d'un repas en terrasse ! Un vrai bonheur ! Nous décidons de laisser la table en place pour les apéros et prochains repas ! A moins que l'on vienne nous demander de la remettre à sa place !

 

 

 

Nous profitons des derniers jours avant notre arrivée sur les côtes brésiliennes pour envoyer la lettre au père noël des enfants ! En espérant qu'elle arrive jusqu'au pôle nord à temps !! Et lançons donc plein d'espoir une bouteille à la mer avec leurs lettres. Nous sommes suivi quelques jours avant d'arriver à la côte par des fous de Bassens, ces grands oiseaux blanc avec des ailes noires et aux becs jaunes nous offrent un spectacle splendide en plongeant au bord du bateau et en virevoltant au dessus de nous tête !

 

 

 

 

Nous arrivons au large de Vitoria le 13 décembre 2017, dans l'après-midi nous apercevons le premier bateau de pêcheur qui nous indique que la terre est toute proche ! Le soir dans la brume, nous distinguons plusieurs bateau qui attendent aussi... Les spéculations reviennent sur notre arrivée à Montevideo ! Nous apprenons que Évelyne et Michel dont la date de retour est programmée en avril aimeraient quitter le cargo pour profiter de visiter le brésil et nous rejoindre par la terre à Montevideo pour récupérer leur véhicule ! Effectivement ces 2 voyageurs n'avait pas lu que la durée du voyage pouvait être variable, et ils n'avaient donc pas prévus d'avoir si peu de temps après à terre. Ils aimeraient donc pouvoir profiter en descendant ! Ils demandent donc l'autorisation au capitaine ! Qui leur donne donc une décharge de la compagnie Grimaldi ! Toutefois nous les mettons en garde par rapport à leur voiture et nous leur disons qu'ils auront peut être plus de difficulté à la récupérer à Montevideo ! Ils décident donc de demander au capitaine, qui ne peut pas leur garantir que cela sera simple. Il se renseigne avec ses contact à Montevideo et revient vers eux plus tard leur dire qu'ils peuvent descendre mais qu'à Montevideo ils doivent s'attendre à beaucoup de tracasserie et un très gros mal de tête !! Après une nuit de réflexion, ils décident de rester à bord du Grande Africa.

 

 

Les escales brésiliennes s'annoncent rapides ! A Vitoria nous arrivons en milieu d'après-midi le 14 décembre 2017, après une matinée de pluie tropicale, et nous repartons le lendemain dans la matinée, donc pas le temps de descendre avec les enfants. Nous célébrons notre arrivée dans le nouveau monde avec un petite bouteille de champ ! Et un bouchon envoyé sur le pont supérieur pour fêter cette arrivée tant attendue ! Kynan ne comprend pas pourquoi on dit qu'on est en Amérique du sud alors qu'on est au Brésil ! nous essayons de lui expliquer la différence entre pays et continent, mais même avec une carte il comprends pas ! Et le pire c'est que quand nous repartons, il pense que ça y est nous rentrons à la maison puisqu'on a dit que c'était ça l'Amérique du sud !! Aie Aie, va falloir que nous lui réexpliquions !

 

 

Nous restons marqué par les collines verdoyantes côtoyant les buildings des villes ! A chaque port sa spécialité ! Mais longer les fleuves jusqu'au port reste des moments marquants de chaque escale ! Avec toujours le même rituel, premièrement l'arrivée du pilote, pour nous guider dans le fleuve, puis l'approche des remorqueurs juste avant d'arriver au port ! Ce sont ces derniers qui guident la manœuvre de retournement du bateau. Être sur cette grosse masse d'acier qui tourne sans aucun accro est à chaque fois un moment magique ! Avec un remorqueur qui pousse d'un côté et de l'autre côté un remorqueur que ralenti le bateau et l'inertie de toute cette masse en mouvement ! Titouane reste souvent de longue heure avec Aurélien sur le Pont à regarder les manœuvres ! Pour les 2 petits c'est un peu trop lent ! Il se lasse vite ! Il faut dire que généralement entre l'arrivée du pilote et l’arrimage à quai, il faut compter 2 heures.

 

 

Nous quittons donc Vitoria le 15 décembre 2017 direction la baie de Rio ! Une escale que nous attendons avec impatience ! Fan du dessin animé RIO, cette ville nous fait clairement rêver ! Nous longeons donc la côte brésilienne toute la journée ! Nous sommes impressionnés par cette verdure et le relief de la côte ! Ce petit aperçu, nous donne déjà clairement envie de visiter le pays !

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload