© 2023 par Tiliky-trip . Créé avec Wix.com

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux en cliquant directement sur les petites icônes.

  • b-facebook
  • @tiliky_trip

Escale Africaine - Dakar nous voilà !

09/12/2017

 

 

Du 5 au 7 décembre 2017.

 

Nous entrons dans le port de Dakar le soir du 3 décembre, nous appréhendons un peu tous cette escale, à cause de tous ce que nous avons lu sur les blogs. Nous sommes donc descendu vérifier nos voitures dans la journée, Banana va bien, a un seul détail près, il n'y a plus de batterie dans la cellule !!! la fameuse batterie au lithium nous joue encore un tour ! Nous décidons que ce n'est pas une priorité et que nous nous prendrons la tête avec ça en Uruguay !

 

 

 

Nous demandons à pouvoir surveiller nous même nos véhicules pendant la durée de l'escale. Mais Venci nous explique que pour des raisons de sécurité, et pour éviter des immigrations clandestines dans le cargo, l'ensemble des portes va être fermé. Puis les différents decks seront ouvert seulement les uns après les autres et qu'ils viendront nous chercher à ce moment là. Au départ on nous parle de 23h-minuit. Nous attendons donc tranquillement l'ouverture du pont et observons les allées et venues. Liloane retiendra l'odeur ! Ça sent le poisson p... nous avons un peu de peine à s'y faire.

 

Dans le même temps, le service d'immigration monte à bord. Nous apprenons qu'ils peuvent décider de fouiller nos chambres et de tout retourner si ils en ont l'envie. Avant chaque entrée au port, nous déclarons nos affaires de valeurs, et ils peuvent donc venir vérifier. Le passeport officer nous demande donc de nous tenir prêt. Dans le même temps, nous saurons si nous pourrons descendre le lendemain pour visiter Dakar. On nous parle d'un visa à 25 euros par personne. Pour nous le calcul est vite fait, à 5, on préfère rester à bord. Finalement le capitaine nous annonce qu'il a donné des cigarettes et de l'alcool pour que nous puissions sortir et que maintenant on lui doit 50 euros. Certains passagers ne sont pas d'accord, nous finirons donc par ne rien devoir à personne... Et nous commençons à comprendre pourquoi le service d'immigration arrive toujours avec des sac à dos ! Venci nous apprend que finalement le deck 6 ouvrira vers 2h du matin. Dimitar, second officier qui nous a fait visiter le poste de commandement et qui a bien sympathisé avec Aurélien, nous propose de nous appeler directement dans la master cabine !

 

Nous voilà à dormir d'un sommeil léger, un peu stressé. Finalement réveillé à 4h du matin par un appel ! Aurélien dans le sommeil ne comprend pas grand chose. Je prend le téléphone et je crois entendre Dimitar me dire que l'on doit attendre devant l'ascenseur pour que quelqu'un vienne nous ouvrir la porte. Nous voilà parti à réveiller tous nos compagnons de voyage et à partir vers l'ascenseur. Nous croisons le capitaine, on attends... mais rien. Finalement un officier vient nous demander pourquoi nous sommes si matinal ! Nous lui répondons que nous attendons pour aller surveiller nos voitures. Il nous apprends que ce n'est pas possible le decks 6 sera finalement ouvert qu'en début d'après-midi. Nous ne comprenons pas trop pourquoi nous avons été réveillés. L'officier appelle Dimitar qui jure ne pas avoir appelé ! Nous croyons devenir un peu dingue ! Finalement Dimitar viendra nous apprendre que c'est le capitaine qui était enfermé en bas qui a réveillé tout l'étage pour que quelqu'un viennent lui ouvrir la porte ! Sacré capitaine !

 

Le matin, un peu fatigué voir beaucoup fatigué par cette courte nuit, nous décidons de quand même partir visiter Dakar ! Nous découvrons avec amusement que pour sortir du port nous devons porter des casques et des gilets jaunes ! En Afrique ils sont plus à cheval sur les questions de sécurité !

 

On sort sans problème du port accompagné de Sophie et Ahmed, nous passerons la journée avec eux, Accompagné d'un « guide » improvisé, Mustafa. Du marché Kermel, à la fabrique de pagne, puis au repas dans la rue, on marche sous 35 degré jusqu'à 14h avant de décider d'aller à la plage. Dimitar à dit à Aurélien que les sénégalais viennent y jouer au foot en fin d'après-midi. Les enfants sont tout content de jouer les pieds dans l'eau, pendant que nous on souffle un peu ! Faut dire que la ville à pied avec les 3 enfants c'était un peu stress.

 

 

Entre la conduite des sénégalais, la poussière, le bruit, les interpellations en tous genre ! Nous avons été sollicités à chaque instant. Mais tous c'est bien passé. Ahmed et Sophie décident de repartir sur le cargo, ils veulent vérifier que leur camion va bien. Nous restons encore sur la plage en se disant que Venci nous a répété 10 fois que nos véhicules ne craignent rien. Mais à 17h, ça se bouscule toujours pas pour jouer au foot, Dimi passe par là est nous dit que ça bougera plus tard vers 18h-19h. Mais le soleil se couche, et nous ne nous voyons pas trop retraversé la ville avec les enfants de nuit. Nous repartons donc pour le cargo !

 

 

Nous sommes arrêté par un soldat à l'entrée du port qui nous interdit de rentrer dans le port avec les enfants ! Nous sommes un peu médusé mais en même temps arrive l'officier qui nous à laisser sortir le matin et il nous laisse rentrer dans le port ! Ouf !

 

 

Nous passons voir banana avant de remonter au deck 12. Nous découvrons, qu'il y a beaucoup de monde dans les cales du bateau. Les fonctions sont pas très claires, puisque la plupart des employés africains sont assis à attendre. Certains vont nous demander de faire des photos ! On joue le jeux même si les enfants sont épuisés. Et nous découvrons qu'ils sont justement entrain de vider le deck 6. Nous retrouvons Monica et Victor installé dans leur w à attendre que tout le monde soit sortis. Nous constatons que plusieurs membres du crew sont autour de nos véhicules à surveiller les manœuvres. Un petit tour de banana, nous mets en confiance. Nous décidons de les laisser travailler et de faire confiance à l'équipage et montons prendre notre repas.

 

Le lendemain nous quittons le port de dakar, direction Vitoria ! Avec plusieurs événements attendu ! Le fameux passage de l'équateur et l'anniversaire de papa ! Alors à très bientôt pour un nouvel épisode ;-)

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload