© 2023 par Tiliky-trip . Créé avec Wix.com

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux en cliquant directement sur les petites icônes.

  • b-facebook
  • @tiliky_trip

Le départ approche... Montevidéo nous voilà !

30/12/2017

26-29 décembre 2017

 

A l'approche de Montevideo nous avons plusieurs préoccupations ! Premièrement la batterie que nous savons à plat depuis Dakar, et deuxièmement tous les bagages à descendre jusqu'à banana ! Aurélien demande à Venci si il est possible de brancher le van à une prise de courant pour voir si la batterie se rechargerait ! Et bien-sûr, il met tout en œuvre pour que nous puissions se brancher, envoyant même l'équipage s'assurer régulièrement que le branchement ne cause pas de soucis. Nous demandons ensuite si il est possible de descendre en bas pour charger nos véhicules ! Venci nous avoue qu'il ne sait pas si on devra quitter le bateau le soir du 28 ou le matin du 29 mais que dans tous les cas, il veut qu'on soit prêt. Donc pour cela il nous autorise à accéder à nos véhicules quand nous voulons et autant de temps que nous le souhaitons ! Nous allons donc nous relayer avec Aurélien, il commencera par remonter les coffres de toit à l'arrière et sur le toit . Et moi je pendrais le relais pour ranger les affaires dans les placards pendant qu'il descend les sacs les uns après les autres … et sérieusement je n'en vois réellement plus le bout.

 

 

 

 

A tel point que je me demande sérieusement comment nous avons fait pour arriver avec tout ça au départ !!! Et finalement alors que nous nous disions que nous avions le temps, cette partie de tétris prend plus de temps que prévu ! Nous voilà finalement en approche de Montévideo à 17 h le 28 décembre 2017 ! Mais toutes les affaires ne sont pas encore rangées ! Nous décidons de prendre quand même le temps de découvrir Montévideo et l'approche du port et nous laissons tomber les affaires pour le moment ! Et si nous devons tout descendre en catastrophe et bien tant pis ! Nous profitons un peu fébrilement de cette arrivée ! Entre l'excitation d'atteindre enfin notre but et en même temps l'envie de prolonger encore ce voyage ! Une seule certitude nous avons adoré voyager sur le cargo et les enfants en garderons un magnifique souvenir ! Nous espérons secrètement avoir l'occasion de pouvoir refaire un tel voyage !

 

 

 

Peu avant 18h, alors que le cargo accoste seulement mais que le pont n'est pas encore descendu, nous ne savons toujours pas si nous dormirons encore cette nuit sur le cargo. Et ce qui nous inquiète le plus c'est que nous voyons les véhicules des prochains passagers attendre pour monter sur le quai. Effectivement Venci nous avait avertit que 3 passagers allait monter à Monteviedo. Et nous ne savons toujours pas si nous devons quitter le bateau ce soir ou pas ! Nous commençons à descendre à la va vite les derniers sacs de courses remplis de tout ce qui traînait encore dans les cabines ! Puis nous décidons d'aller manger, les tables sont mises comme d'habitudes pour nous tous, ce derniers repas est un peu stressant. Nous trouvons quand même un peu scandaleux de ne rien savoir et surtout de se dire que nous allons peut être nous retrouver dehors à la tombée de la nuit. Nous décidons de vite prendre nos dernières vraies douches et d'aviser ensuite. Nous croisons le passeport officer qui nous dit que nous devons descendre dans ½ heure du bateau ! Nous commençons à courir dans tous les sens, nous allons vite dire au revoir au crew, nous sommes un peu perdu et stressé ! Il est 19h et la nuit tombe.... finalement nous croisons le capitaine qui nous dit en personne : « non vous dormez sur le cargo, vous partirez demain à 9h30 ! » Et là la pression descends tout à coup ! Nous avons envie de sauter de joie !

 

Les affaires sont prêtes, il nous reste juste de quoi faire un dernier apéro sur le pont ! Chacun amène un ingrédient : cachaça, sucre, citron, glace, cacahuète etc ! Nous voilà donc sur le pont à savourer notre dernière soirée avec le reste des passagers ! Nous avons vu Adonis le mess room préparer dans la catastrophe une table pour 3 dans la salle des officiers et ensuite des chambres. Les autres passagers montent à bord, mais malgré l'invitation d'Evelyne pour qu'ils viennent boire un verre avec nous sur le pont nous ne les verrons pas. Et finalement c'est un peu normal, ils attendent le bateau depuis 15 jours, on leur a dit de venir ce soir et finalement ce soir on leur demandait de rester dehors à cause de nous ! Ils ont un peu fait du forcing pour pouvoir quand même monter à bord. Nous comprenons donc que pour eux l'esprit n'est pas trop à la fête ! Et n'insistons pas ! En même temps on a un peu l'impression qu'ils viennent nous piquer notre place et que ici c'est chez nous 😂 !! Nous profitons de la dernière soirée pour échanger numéros de téléphone et les photos prises sur le cargo. Et finissons par aller nous coucher tôt , histoire d'être d'attaque demain matin !

 

 

Le lendemain, le sentiment est mitigé ! Dur dur le réveil, entre l'envie de descendre et les adieux difficiles à l'équipage ! Nous savions que pour eux c'était un vrai bonheur de croiser les enfants, et que du coup on va laisser un grand vide à bord ! Nous promettons que si nous reprenons le cargo nous demanderons à être sur le Grande Africa avec eux ! 

 

Le petit déjeuné engloutit, le passeport officer nous annonce qu'ils nous attendent en bas ! Nous descendons directement au decks 6 et reprenons banana tous ensemble ! Nous découvrons d'adorable petits mots dessinés sur la carrosserie des véhicules ! SAFE TRIP BABY GIRL ! Petit message à l'intention de Liloane.... Jusqu'au bout ils auront assuré notre sécurité et pris soin de nous.

 

L'émotion est énorme au moment de sortir à bord de banana ! L'équipage attends à la sortie et nous salue ! Ça y est l'aventure du cargo prend fin … c'était juste énorme et là on a presque envie de pleurer ! Il y a pas trop d'activité et venci nous apprends qu'ils attendent notre départ pour reprendre la mer. Il nous confie  à une agente portuaire mandatée par grimaldi pour nous guider dans les formalités d'arrivées sur le territoire uruguayen.

 

Et alors que nous montons dans nos véhicules pour la suivre, nous assistons au levé du pont du Grande Africa ! Venci nous fait de grand signe ! Et voilà que chacun reprend son  chemin, eux sur la mer et nous à terre.

 

 

Les formalités pour sortir seront aussi simple que pour rentrer sur le bateau ! L'immigration étant montée sur le bateau la veille, il n'y a pas besoin de nouveaux contrôles des passeports. Seul le conducteur principale du véhicule doit se présenter à un bureau avec les papiers du véhicule (carte grise et assurance mercosur). Et là aucune fouille des véhicules, une simple formalité administrative et nous voilà libre de sortir du port de Montévideo !

 

A très vite pour nos premiers jours sur le continent sud américain, qui nous réservent bien des péripéties en compagnie de nos amis du cargo Sophie et Ahmed ! 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload