© 2023 par Tiliky-trip . Créé avec Wix.com

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux en cliquant directement sur les petites icônes.

  • b-facebook
  • @tiliky_trip

2 jours au Parque PINGUÏNOS     Rey – petit coup de cœur

11/03/2018

Du 6 au 7 février 2018

 

Magallan et antartique chilien – Patagonie – Chili

 

Nous voilà donc sur la côte par la ruta 257, et le décor change soudainement le long de cette route, nous commençons à traverser des forêts et le relief se fait de plus en plus important ! Nous apercevons au loin des montagnes aux sommets enneigés qui nous rappellent notre région. Nous croisons amusés des champs dont la verdure ne nous est plus coutumière ! Nous immortalisons un tracteur entrain de faire les foins en pensant à Faustine, la copine de Liloane, qui vit dans une ferme du Haut-Doubs. La route est splendide, le ripio pas trop mauvais et les paysages nouveaux font de ces quelques kilomètres un vrai bonheur.

 

 

Nous arrivons vers le colonie de PINGUÏNOS Rey peu avant 18h. Nous décidons d'aller nous renseigner sur les tarifs et les horaires. Nous sommes un peu hésitant, sur ivoerlander les avis sont vraiment mitigés. Le point négatif serait un tarif élevé pour voir des animaux à une distance importante. Nous décidons de juger au filing. Nous sommes un peu étonné par l'infrastructure. Seul un petit bâtiment noir fait office d’accueil, puis plus loin nous observons des par-vues, et supposons que les animaux doivent se trouver derrière.

 

 

Quand nous nous approchons du panneau d'information, une responsable du parc vient à notre rencontre, elle nous annonce que le parc va fermer dans quelques minutes mais que si nous le souhaitons, nous pouvons payer nos entrées ce soir aller vite voir les manchots roi avec les enfants et en conservant bien nos billets nous pourrons revenir le lendemain matin. Elle nous explique que si nous sommes attentifs nous pouvons voir des œufs et de jeunes bébés, nous reconnaîtrons aussi facilement les jeunes pinguïnos nés l'année dernière par leur duvet. Le prix d'entrée est de 12000 pesos soit environs 17 euros par adulte et l'entrée est gratuite pour les enfants jusqu'à 12 ans. Nous trouvons que ce tarif est raisonnable surtout si nous pouvons entrer ce soir et demain. Nous partons donc à la découverte du parc impatient de découvrir ces manchots bien particuliers. Ils sont une petite colonie à s'être installé là depuis quelques années. C'est l'unique colonie de la région. Pour voir la même espèce, il faudrait aller sur les îles des Malvines ou en Antarctique. Nous arrivons au point de vue et découvrons une colonie d'une cinquantaine d'animaux. Ils sont regroupés sur une berge du rio. Ils ne bougent pas beaucoup. Des longues vues permettent de les observer, mais nous ne voyons pas de bébé ni d'oeuf. Non poursuivons notre route vers le deuxième point de vue vers la mer pour y découvrir un groupe d'individus qui sortent de l'eau, nous les regardons sortir de l'eau et avancer le long de la plage avant de repartir vers la sortie le parc fermant ces portes à 18h.

 

Les jeunes gens qui gèrent l’accueil nous disent que nous pouvons sans problème dormir sur le parking. Mais avant de nous installer là pour la nuit, Aurélien, qui a repéré un ruisseau à peine plus loin, décide d'aller pêcher. Nous nous garons donc à 1km du parc vers le ruisseau. Les gars pêchent 5 truites en moins d'une demi-heure, c'est presque trop facile ! Aurélien pense qu'il s'agit peut-être d'une réserve et qu'on a peut-être pas le droit de pêcher ici. Ils ne garderont, dans le doute, qu'une seule truite de près de 30 centimètres. Puis nous repartons nous installer devant l'entrée du parc pour y être à l'ouverture le lendemain.

 

 

 

 

Nous passerons une nuit très calme ici, et le lendemain après l'école, nous sommes prêts à visiter à nouveau le parc qui n'ouvre qu'à 11h. Nous repartons aux différents points de vue. Plus attentifs cette fois nous découvrons que les manchots sont statiques parce qu'ils couvent des œufs ! Et nous découvrons émerveillés que sous certains animaux se cachent de tout petits bébés. Ils ont de drôle de tête, ils sont tout gris et semblent ne pas avoir de poil. Avec Titouane nous trouvons d'ailleurs qu'ils ressemblent à E.T !

 

 

 

 

 

 

Nous resterons une bonne heure à les observer. Et même si contrairement au parc de puiguïnos de Magellan, nous ne pouvons pas les approcher de près, les enfants auront tous un coup de cœur pour ceux-là. Ils n'ont d'ailleurs pas très envie de quitter le parc. Mais des bus de touristes commencent à arriver et il est temps pour nous de laisser la place aux autres visiteurs. Quand nous passons devant la sortie, les jeunes de l’accueil nous attendent avec des petits souvenirs. Nous aurons le droit à un badge pour nous les adultes et les enfants reçoivent chacun un pochoir de manchots avec des crayons de couleurs. Nous achèterons un sticker pour banana et un puzzle pour les enfants avant de reprendre la route. Pour les prochains jours nous avons un objectif : pêcher !

 

 

 

Nous reprenons donc la route en direction de Russfin et la région des lacs. Dans le prochain épisode nous vous raconterons nos pêches miraculeuses dans les eaux calmes du Rio Grande !

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload