© 2023 par Tiliky-trip . Créé avec Wix.com

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux en cliquant directement sur les petites icônes.

  • b-facebook
  • @tiliky_trip

Bye Bye Ushuaïa ! Vamos Al Norte ! Arrêt à Cabo San Pablos !

30/04/2018

Bye Bye Ushuaïa ! Vamos Al Norte ! Arrêt à Cabo San Pablos !

Du 28 février au 3 mars 2018.

 

Nous quittons Ushuaïa un peu triste, ce n'est pas tant la ville, mais surtout nos amis qui vont nous manquer ! Aurélien n'en revient pas que nous soyons rester près de 15 jours ici, et moi je trouve quand même temps nous avons même pas eu le temps de tout faire ! Alors, c'est vrai qu'on a croisé plein de gens peu convaincu par leur visite d’Ushuaïa, mais si vous venez là pour voir le panneau fin del mundo en ville et le panneau de fin de la ruta 3 c'est sur que vous serez déçu ! Par contre si vous prenez le temps de faire les randonnées du parque national, que vous montez au glacier martial ou à la laguna esmeralda et que vous finissez par un séjours coupé du monde le long de la ruta J alors vous aimerez Ushuaïa et la terre de feu !

 

Mais voilà pour nous c'est déjà fini ! Nous avions dit Valdès-Ushuaïa et après vamos al norte ! Et faut dire que pour l'instant on a pas trop de plan ! Enfin si on doit passer à Punta Arenas pour faire quelques réparations sur banana et changer les pneus. Mais nous avons pas moins de 630 km à parcourir pour atteindre la ville. Nous décidons de faire un premier stop à Tohluin pour racheter des alfajores ! Parce que depuis qu'on a découvert cette pâtisserie, spécialité locale, composée de 2 biscuits entre lesquels est disposée une épaisse couche de dulche de leche, les enfants ne peuvent plus s'en passer ! On a tester ceux d'une panaderia de Ushuaïa et ceux industriel mais il y a rien a faire on ne peut pas oublier ceux de Tohluin ! Les enfants ont déjà projeté dans acheter 10 ou 20 ! Mais malheureusement quand nous arrivons à la célèbre panaderie il ne reste plus que 4 alfajores ! Et il n'y en aura pas d'autre plus tard dans la journée nous avertit la vendeuse... aïe aïe aïe quel catastrophe ! Nous achetons les 4 derniers et nous les adultes nous nous sacrifions ne mangeant qu'un demi alfajores alors que les enfants ne laisserons pas une seule miette tomber des leur !

 

Nous poursuivons ensuite notre route direction cabo san pablo... je ne verrais pas grand chose de la route, k.o des 2 nuits passés sur le wifi de l'YPF, même le ripio horrible selon Aurélien n'aura pas raison de mon sommeil !  A notre arrivée, pas de parking à proximité de l’épave qui soit accessible avec Banana ! Les points ioverlander indiqué sur la droite pareil ! Nous rebroussons donc chemin et nous trouvons refuge vers un vieil hôtel abandonné !

 

 

Les immenses baies vitrées de la petite installation nous laisse rêveur, la vue devait y être magnifique. Aujourd'hui, toutes les vitres on été brisées et les murs sont couvert de graffitis. Nous trouvons que l'ensemble avait du potentiel et l'on se demande pourquoi il est fermé maintenant. Aurélien pense que les gens ne voulait plus faire cette route pour venir là ! Les enfants auraient vite faite d'avoir envie d'aller visiter les lieux, mais le sol est jonché de bris de verre, la règle est stricte interdiction d'y aller. J'irais moi jeter un œil à l'intérieur curieuse de voir la vue qu'avait les chambres, je découvre que des dizaines de gens ont fait leur besoins, dans ce qui était la salle de bain avant, l'odeur est à vomir ! Je file vite fait de là.... je veux bien que l’hôtel soit abandonné mais sérieusement.... bref ! Je répète avec vivacité l'interdiction d'aller là bas aux enfants. Aurélien trouve le coin plus que glauque et il ne nous voit pas passer la nuit ici.

 

Nous venons de faire 200 km et ici avec les routes c'est 4 heures que nous venons de passer attachés dans banana, je propose donc qu'on aille d'abord voire l'épave et qu'ensuite nous aviserons. Sur le chemin qui mène à l 'épave du Desdemona, nous croisons un adorable bébé cormoran qui semble tout perdu... Nous pouvons l'approche à une dizaine de centimètres et nous aurions presque envie de l'adopter tellement il est mignon ! Nous sommes raisonnable et le laissons donc là, mais nous promettons aux enfants de repasser le voir plus tard.

 

 

 

 

 

 

 

L'épave est impressionnante de par sa hauteur ! Nous découvrons plus loin posé dans le sable une de ses ancres toutes aussi impressionnantes ! Lors de notre visite au musées à Ushuaïa nous avons découvert que des archéologues au fouillé cette côte il y a quelques temps et qu'ils y ont découvert des cargaisons de porcelaines anglaises datent de plusieurs dizaines d'années... Nous aurions presque envie de creusé un trou pour trouver des trésor ici nous aussi !

 

Nous retrouvons banana, charmé par notre rencontre avec le cormoran, qui a disparu, et quand on oublie l'environnement de l’hôtel abandonné la vue sur le Desdemoda figé au loin est captivante. Nous passerons donc la nuit ici, nous découvrons qu'un famille de zorro habite dans l'hôtel, nous leur lançons amusé le reste de notre repas !

 

 

Le lendemain après l'école les enfants veulent rester jouer au bord de l'eau. Nous déplaçons donc banana pour pouvoir avoir un œil sur eux. Nous restons au chaud, pendant qu'ils jouent à faire des barrages dans le rio qui se jettent dans la mer ! Il sont infatigable et le froid n'a pas l'air d'être un problème pour eux. L'après-midi, suite à une blague sur mon imitation d'une scène de film, les enfants décident de tourner leur propre film ! Le scénario n'est pas très clair et les personnages changent de rôle toutes les 5 minutes ! J'ai du mal à suivre leur idée avec la caméra ! Mais finalement on s'amuse beaucoup ! Je découvre que Liloane ne peut pas garder son sérieux devant la caméra, elle arrête pas de rigoler même pour les scènes dramatiques ! Titouane un peu timide finalement se révèle un metteur en scène un peu têtu ! Alors que Kynan nous révèle ses talents de comédiens à mourir de rire ! Cet « exercice » qui ne semble pas en être un au yeux des enfants, me fait penser à la méthode Montessori ! Et si nous travaillons un peu plus l'expression pour qu'ils commencent à se libéré et à être moins timide ?

 

 

 

 

Et voilà, nous serons finalement resté deux nuits ici, mais le lendemain le mot d’ordre est donné ! Nous nous levons tôt et nous prenons la direction de Rio Grande. Nous y arrivons en début d'après-midi, nous nous garons en face des terrains de foot, qu’Aurélien avait repéré quand nous sommes descendu à Ushuaïa. Nous y passerons l'après-midi... je continue à travailler sur le blog... et oui ça me prend trop de temps... je me dis que je dois vraiment me tenir à une certaine rigueur pour rattraper tout mon retard. Les enfants eux passe leur après-midi à courir... Titouane a entraînement de foot, Liloane a sorti ses rollers... et Kynan joue au foot, ou avec Liloane. Puis ils seront rejoint par une petite fille de la ville, dont le papa entraîne l'équipe de foot qui vient d'arriver, elle va faire courir Kynan dans tous les sens, lui offrant des chips puis à boire. Ils sont trop rigolos à regarder ! Elle leur parle en espagnole et je me rend compte qu'ils commencent à comprendre. Liloane et kynan passe un peu de leur temps sur une application pour apprendre l'espagnol. Je me suis rendu compte que Kynan, qui a tendance à se cacher derrière son doudou, répète en faite parfaitement les mots qu'il écoute dans l'application. Je me dis qu'ils parleront espagnol bien plus vite que nous c'est certain.

 

 

 

 

Nous quittons le terrain de jeux avant la nuit, et nous nous installons à l'YPF pour la nuit. Nous reprendrons la route le lendemain direction le chili ! Mais c'est une autre histoire... pour le prochain article ;-)

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload