© 2023 par Tiliky-trip . Créé avec Wix.com

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux en cliquant directement sur les petites icônes.

  • b-facebook
  • @tiliky_trip

Puerto Natalès et Cueva del Milodòn ! La ville des backpackers !

19/05/2018

Puerto Natalès et Cueva del Milodòn ! La ville des backpackers !

Du 6 au 8 mars 2018.

 

Nous nous réveillons au bord du détroit de Magellan, et après un petit déjeuné vite englouti, le rangement habituel de banana, nous reprenons la route direction Puerto Natalès, Aurérlien aimerait aussi trouver un coin pour pêcher, je regarde donc les différents rio que nous allons croiser et nous nous mettons en route. De Punta Arenas à Puerto Natalès se sont près de 240 km sans croiser une station essence ou un magasin. Nous passerons tout de même par un minuscule village Villa Tehuelches dans lequel nous nous arrêtons, il y 2 mini almacen et nous nous y rendons histoire de voir si nous pouvons trouver des œufs. Je les ai zappé de ma liste la veille, et les œufs font parti de ma liste de survie avec la farine, le lait en poudre, l'huile et le sucre ! Avec ces 4 ingrédients on peu à peu près tout faire dans un van avec deux feux au gaz !

 

 

Nous poursuivons notre chemin, en guettant chaque rio, et finalement juste à l'entrée d'un « village » du nom de Villa Renoval, village entre guillemet parce qu'ici il doit y avoir 2 maisons sur le bord de la route, nous bifurquons sur la gauche, j'ai repéré que la route en ripio longue le rio Rubens, peut être que nous pourrons trouver un coin sympa pour pécher ! Mais après 9 km, alors que nous espérons voir enfin le rio, nous nous rendons compte qu'il se trouve très loin en contre bas de la route ! Et que par conséquent nous roulons sur une route étroite à flan de montagne... Nous sommes impressionnés par la verdure et finissons même par nous retrouver dans une forêt ! Mais la route qui est en faite un cul de sac devient de plus en plus étroite, et avec la pluie qui s'est invitée depuis une dizaine de minutes, nous patinons ! Nous décidons de faire demi-tour, mais la route est beaucoup trop étroite et les abords sont boueux...Nous faisons donc marche arrière sur près de 3 km, et trouvons une place élargie devant l'entrée d'une estancia... 13 manœuvres plus tard nous voilà repartis et soulagés dans l'autre sens !

 

 

 

Nous finirons par arrivé tranquillement à Puerto Natalès n'ayant pas trouvé de coin pour pêcher. Nous nous arrêtons à l'entrée de la ville, vers l'office du tourisme. Le gars n'est pas très causant ni enthousiaste. Il nous indique le marché artisanale de la ville, les excursions au glacier et enfin la direction du parque Torres Del Paine et la grotte du milodòn. Nous ressortons un peu blasé, parfois des rencontres comme celle-ci ne vous donne pas envie de rester... Mais bon, nous nous promenons un moment en ville. Nous allons d'abord à la découverte de la statue du milodòn qui trône à l'entrée de la ville, puis nous visitons une exposition en face de l'office du tourisme, et enfin nous partons à la découverte du centre ville.

 

 

 

 

 

Nous passons d’abords à la CONAF, nous avons découvert qu'il existe un pass annuel pour les familles pour les parcs nationaux du chili. Nous allons nous renseigner sur ce point et sur les treks possibles avec des enfants à Torres del Paine. Nous arrivons à 16h55 alors que les bureaux ferment à 17, mais le gardia fauna nous accueille chaleureusement. Il se révélera être une mine d'information. De la route qui part de Puerto Natalès vers Torres Del Paine, qui est fermé pour des travaux, en passant par les routes d'argentines après...Nous apprenons qu'il n'y a pas de station service entre Puerto Natalès à Esperanza (sur la ruta 40 en Argentine), soit près de 300 km, sans compter la visite du parque. Il est donc vivement conseillé de bien calculé ses trajet dans le parque. Surtout d'autant plus pour nous, dont le chauffage truma tourne au diesel. Il nous donne une carte de la région ainsi qu'une carte du parque. Et après une bonne demi heure nous le remercions chaleureusement, lui précisant aussi qu'il est d'une aide ben plus utile que le gars de l'office du tourisme ! Nous découvrons ensuite que le centre de la ville grouille de backpackers ! Ici c'est le début d'un autre monde... le pays du backpackers et des randonneurs ! Des magasins spécialisés en sport de montagne, au magasin proposant fruits sec et repas déshydrater... Tout tourne autour de cette activité ici. Nous nous rendons dans une agence pour voir les prix des croisières. Mais après les dépenses pneus, nous réfléchissons... Surtout que les activités sur les prochaines étapes sont nombreuses ! Entre les entrées aux parques de Torres del Paine et du Perito Moreno plus au nord. Nous aimerions aussi faire une croisière sur les fjords. On nous avait conseillé la croisière entre Puerto Natalès et Puerto Montt mais il y a tellement de chose que nous aimerions voir entre le chili et l'Argentine avant cette destination. De plus je viens de découvrir un ferry qui part de Puerto Natalès à Caleta Tortel, peut être que cela pourrait être une meilleure option ? C'est compliqué de choisir et de prendre la meilleure option. Nous aimerions tout faire mais ici les distances sont tellement importantes que nous devrons nous résoudre à ne pas tout faire. Nous finissons l'après-midi à flâner dans le marché artisanal, nous découvrons que plusieurs mamie tiennent ici des petites boutiques, nous pouvons les observer tisser des ponchos ou graver du bois. Nous craquons sur un poncho en pure laine de mouton pour Liloane qui fêtera son anniversaire à la fin du mois. La mamie qui nous le vend offre même des stylo avec un petit mouton aux enfants.

 

Nous décidons de passer la nuit ici, et de préparer notre séjour au parc le lendemain. D'après l'agent de la Conaf nous pouvons rester plusieurs jours à Torres. Nous avons étudié la carte et téléchargé un article sur internet expliquant les différents treks. Nous aimerions donc reste 1 à 2 semaines pour faire les ballades et surtout pouvoir sereinement vivre notre séjour dans ce parc réputé pour sa météo changeante et difficile. Les Torres aimant se cacher dans les nuages ! Et c'est vrai qu'il serait dommage de faire toute cette route pour ne pas les voir. Nous cherchons donc un coin pour dormir, le long de l'eau, nous trouvons un panneaux qui indique un studio de yoga sur la colline, nous empruntons le chemin sur la droite mais le chemin est étroit et le bas de caisse touche le sol. Nous décidons de faire demi-tour... J’aperçois l'entrée du terrain du studio de yoga, je pars à pied avec les enfants mais nous sommes accueillis par deux gros chien aboyant ! Nous décidons de rebrousser chemin... tans pis pour la séance de yoga...

 

 

 

Nous retournons au bords de l'eau et longeons le bord sur quelques kilomètres avant de trouvé un coin sympa pour la nuit. Les enfants sortent jouer dehors et Aurélien sort la canne à pêcher. Nous assisterons à un magnifique coucher de soleil ! Les couleurs orangées sont bluffante ! Photo garantie sans filtre, ni trucage ! La nuit sera pas très calme, un vent violent se lève et banana tangue dans tous les sens ! Je n'arrête pas de me demander dans quel proportion il pourrait se renverser sous la force du vent ? Mais bon... heureusement pour nous cette nuit là il tient le coup !

 

Le lendemain matin, nous commençons par aller sur la place histoire de choper un wifi. J'envoie un message à un copain qui prépare son tour du monde, il a l'air beaucoup plus organisé que nous, ces conseils pour visiter la région pourrait nous aider à choisir. Ainsi qu'au Capfagi qui a visité la région pour avoir leur avis sur la croisière entre les fjords ou la croisière des glaciers au Perito Moreno. Nous poursuivons la matinée vers un petit terrain de foot, les gars font du foot, Liloane du roller et moi une séance de fitness.

 

 

 

 

Nous nous rendons ensuite, après une bonne douche, au port pour nous renseigner sur les tarifs pour le ferry. Nous découvrons qu'il y a plusieurs tarifs... Le tarif étrangers et résidents. Nous découvrons que c'est 41000 pour un résident contre 125000 pour nous. Le comble c'est que pour les enfants résidents c'est 21000 mais que pour les notre c'est 125000... et pour le van 125000 aussi ! Bon pour le coup on se demande si nous n'aurions pas meilleur temps de nous mettre résident chilien !

 

 

 

 

La déception passée, nous décidons de partir faire les courses et les différents pleins d'eau et d'essence avant de prendre la route du Parques Torres del Paine. Nous prenons la route en fin de journée après avoir capté un dernier wifi. Notre copain confirme notre itinéraire : Torres del Paine, Perito Moreno et El Chalten ! Le capfagi nous confirme aussi qu'à choisir nous devrions opter pour la croisière des glaciers au Perito Moreno plutôt que la croisière dans les fjords ! C'est cool d'avoir des copains de bon conseil ;-) merci les amis ! Nous partons donc serein le planning des prochaines semaines est tracé. Nous nous arrêtons au bords des fjords à quelques 20 kilomètres de Puerto Natalès, en direction de la Cueva del Milodòn. Nous trouvons un spot de rêve avec une vue splendide ! Nous profitons du soleil de la journée pour rester un peu dehors ! Les enfants jouent pendant que papa bricole et que moi j'ai sorti mon tapis de yoga. Quelques minutes plus tard nous faisons la connaissance d'une famille américaine en visite au chili, une super rencontre avec des gens formidables. Nous voilà avec une adresse aux états unis et une invitation pour l'Australie !

 

 

 

Nous passerons une nuit calme, le lendemain réveil à 7h, papa a décidé d'instaurer un nouveau rythme : réveil à 7h – sport de 7h30 à 8h15 puis petit-déjeuné... école ou activité découverte ! Les enfants ne sont pas très motivé à l'idée ! Mais nous voilà à faire des squattes dehors à 7h30. Puis après un petit-déjeuné bien mérité nous prenons la route pour la Cueva del Milodòn.

 

 

 

 

 

Nous arrivons en milieu de matinée, nous préparons les sandwichs, et nous partons à la découverte des différentes grottes ! La première d'abord immense dans laquelle nous découvrons une immense statue représentant le Milodòn cet animal préhistorique mis ours mi cheval, dont les archéologue ont retrouvé les ossements ici. Nous apprenons au fil des différents panneaux aménagés ici, l'histoire géologique de la région, avec la formation des grottes, l'arrivée des hommes, et la disparition du Milodòn. Les enfants sont passionnés, nous marchons près de 4km de marche entre les différentes grottes. Nous nous arrêtons sur une aire de pique nique pour un casse-croûte, histoire de recharger les batteries et mieux repartir à l'ascension du point de vue au dessus de la grotte principale !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors que nous voulons faire une photo vers le bord, devant l'immensité de la plaine, Kynan refuse catégoriquement! Et il me sort « Mais t'a dit que c'est comme ça que les gens ils se tuent ! » Ah oui c'est vrai, je leur ai peut être bien expliqué que maintenant les selfies sont parfois dangereux... Mais sérieusement on est au moins à 10 mètres du bord ! Mais il en démord pas ! Dorénavant faudra peut être que je fasse plus attention à ce que je dis... Nous faisons donc une photo à 3 avant de continuer la visite du mirador. Nous découvrons l'immensité des paysages ici, le décor change clairement avec les hauts sommets enneigés qui commencent à se dessiner, nous laissent imaginer la cordière des Andes.

 

 

 

 

 

Nous redescendons ravis de cette journée, nous pensons dormir sur le parking, la route étant fermée la journée, plus au nord pour des travaux, nous espérons y passer le lendemain matin tôt avant le début des travaux. Nous visitons le centre d’accueil, nous découvrons les différentes découvertes archéologiques exposées ici, ainsi qu'un petit film sur les pumas. Nous découvrons qu'ici c'est le pays des puma, et qu'ils ont été filmé entrain de se promener aux abords du centre d'information ! Aurélien apprend aussi que la route serait peut être ouverte. Nous voilà donc repartis, direction Torres del Paine !

 

 

 

Nous vous racontons donc très vite notre séjour dans le fameux parc chilien !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload