© 2023 par Tiliky-trip . Créé avec Wix.com

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux en cliquant directement sur les petites icônes.

  • b-facebook
  • @tiliky_trip

Immersion au Paraguay ! Entre rencontres, découvertes culinaires et football...

25/08/2018

Du 12 juin au 4 août 2018 ! 

 

 

Vous étiez nombreux à nous suivre sur Facebook et à vous demander : mais que font-ils encore au Paraguay ??? 

 

Et oui le Paraguay ! Ce pays perdu entre les deux géants que sont l’Argentine et le Brésil... ce pays dont personne ne parle, dont la plupart des voyageurs font le contour, ou le traverse de part en part d’Ascension à Ciudad del Este pour aller voir les fameuses chutes d’Iguaçu ! Ici aucun Parque Nacional de renommée mondiale, seul le téréré, maté version glacée fait parler de lui. Alors oui le Paraguay en est au balbutiement du tourisme... mais en dehors de ce qu’il y paraît, OUI, le Paraguay vaut le détour !  Et on vous explique pourquoi ! 

 

Bon alors c’est vrai que pour nous aussi le Paraguay n’était pas une évidence et que nous n’avions pas imaginé y rester aussi longtemps ! C’est un peu un concours de circonstance ! 

 

Premièrement nous étions à la recherche de chaleur après 5 mois dans le froid patagonien ! Et le Paraguay c’est un petit paradis climatique : pas de saison des pluies et un hiver avec des températures clémentes ! Enfin ça c’est d’après les statistiques ! Oui parce que nous avons quand même eu quasiment des gelées matinales mais paraît-il que c’était du jamais vu !!! On aurait presque cru avoir la poisse... 

 

Deuxièmement nous voulions passer voir les tranquilou, une famille française qui s’est installée au Paraguay pour y construire un camping. Comme vous le savez, ou pas, nous avons tout vendu en France et si nous trouvons un petit paradis pour nous installer... nous pourrions sauter le pas de l’expatriation ! Alors ça me tenais à cœur que d’aller rencontrer cette petite famille qui a osé tout quitter et construire ensuite ici, en Amérique de sud et plus particulièrement dans un « coin paumé » en plein milieu du Paraguay, leur entreprise ! Dans le chapitre rencontre, notre témoin de mariage nous a proposé de rencontrer sa nièce qui vit au Paraguay à Coronel Oviedo ! Et quand nous lui avons envoyé un message, nous voulions passer la voir et trouver un maison à louer (près d’un club de foot, avec le canal sport pour voir le mondial, un wifi et éventuellement une piscine...) ! Elle a été un peu surprise par la question et elle ne connaissait pas de maison à louer avec tout ces critères enfin sauf la sienne ! Elle nous propose donc de rester dans son jardin !! Mais nous ne voulons pas la déranger... et remercions gentiment son invitation ! Mais c’est là qu’on reçoit un message de notre témoin de mariage qui nous dit :  « si ma nièce dit que vous pouvez rester chez elle, il faut rester chez elle ! ». Bon nous ne voulons pas être mal poli et acceptons donc l’invitation... De plus son mari aime aussi le foot, Aurélien aura donc de la compagnie pour regarder les matchs du mondial !

 

Et du coup on vient au point final : le mondial ! Et oui finalement si on est resté aussi longtemps c’est aussi grâce à l’équipe de France qui a su atteindre la finale de ce fameux mondial !!!  

 

Bon voilà vous savez pourquoi nous avons atterri au Paraguay ! Maintenant je vais vous raconter les rencontres que nous y avons faites et les moments forts de ce séjour ! Je ne vous ferez pas de récit journalier parce que oui il y a des jours où l’on a rien fait... Après 6 mois de voyage et des péripéties éprouvantes... nous avons eu un gros contre coup !  Mais ça je crois que c’est pas facile à expliquer ! Et il a généralement bien que les voyageurs au long cours qui peuvent le comprendre... sauf qu’ici j’ai trouvé le soutien de Nancy qui a très bien compris pourquoi j’étais fatiguée et qui m’a aidé à me reprendre en main ! Et je ne pourrais jamais assez la remercier ! D’ailleurs comme la plupart des gens que nous avons croisés ! Mais avant de vous raconter notre séjour à Coronel Oviedo... je dois revenir sur notre arrivée assez chaotique à Ascension !! 

 

Nous avons passé la douane en fin de matinée le 12 juin 2018, et c’était un vrai chaos ! Il y avait plein de monde de toutes part, entre les vendeurs ambulants, les gens qui font du change et se promènent avec des dizaines de liasses de billet, et ceux qui s’improvisent gardien des places de parking ! Nous sommes sollicités de toutes part, c’est assez désagréable et finalement ça nous rappelle un peu Dakar ! On tient les enfants, les passeports et on essaie de se repérer entre les guichets ! Passage argentin sans souci ! Tampon de sortie puis on va un peu plus loin au guichet Paraguayen, là, photo de chaque membre de la famille puis on va au bureau de l’aduana pour les papiers du véhicule... et là le responsable est parti manger ! Il y a personne Aurélien attend à l’entrée et fait la circulation genre aujourd’hui c’est moi le douanier ! On attendra bien vingt minutes au poste que le mec arrive ! Puis je me rend compte qu’au poste argentin ils n’ont pas récupéré le papier du véhicule ! Aurélien repart donc en arrière ! Mais la dame ne veut pas du papier, et il revient ! Mais j’insiste ! Le papier doit être rendu à la sortie, il y retourne, la douanière prend la feuille pour faire plaisir à Aurélien mais comme il dit cette feuille va finir à la poubelle il en est certain ! 


Après ce passage de douane un peu bizarre nous filons direction Bernard Ohiggings, le st trop paraguayen ! La ville est déserte à cette époque ! Nous passons devant la marina et la plage de sable ! On aurait presque l’impression d’être à la mer ! Puis après avoir hésité à trouver un camping ici, nous décidons de nous mettre en route pour le camping des tranquillou ! A priori 128km et 1h50 de route et nous y serons !

 

 

Nous nous mettons en route pensant y être pour 17h au plus tard ! Mais je n’ai pas fait attention que maps.me nous envoyait sur une route blanche, soit du ripio, sur les 43 derniers kilomètres ! Nous serons d’abord surpris par la nuit qui tombe à 17h puis par le ripio chaotique ! Nous mettrons une éternité à arriver, à 19h30 dans la nuit noire ! Nous aurons de la peine à ouvrir le portail et nous sommes à deux doigts de dormir devant ! Tellement on est fatigué !

 

On restera 5 jours ici, les enfants font la connaissance d’Anthony et Louane respectivement du même âge que Liloane et Titouane ! Les enfants sont contents de trouver des enfants pour parler français ! Nous faisons la connaissance d’Aurélie et Charles, que nous avons l’impression de connaître du fait de suivre leur aventure via Facebook depuis quelques temps ! Nous faisons aussi la connaissance des breizh escargot : ou Jacquie et Michel mais en vrai Yann et Nadine, qui nous accueillerons le premier soir (après qu'on ait réussit à ouvrir le portail!), Kynan pensera d'ailleurs, tout au long de notre séjour,  qu'ils sont les gardiens du camping ! Nous ferons aussi la connaissance de leur sympathiques voisins et leur maison orange en forme de dôme incroyable ! 

 

Nous passerons 5 jours à partager nos expériences, à cuisiner et à discuter autour d’un apéro ou des délicieuses pizza de Charles !  Nous découvrons aussi le travail de titan qu’ils ont fait ici pour construire le camping, Aurélien qui ne tient plus, aura bien du plaisir à mettre la main à la pâte et à creuser quelques trous pour aider Charles dans les derniers aménagements extérieurs ! 

 

Nous profiterons aussi de notre séjour pour tout découvrir du parcours de cette petite famille d’aventurier et de partager les anecdotes de bon moment comme les galères ! Nous sommes heureux d’avoir fait leur connaissance et restons admiratifs devant le travail qu’ils font et leur magnifique projet ! Parce que oui si le premier soir je me suis demandée "mais qu’est ce qu’ils sont venus se fourrer dans un trou comme ça !" Après quelques jours ici j’ai compris... leur camping c'est un petit paradis où la vie s'écoule tranquilou...

 

Nous filerons ensuite direction Coronel Oviedo ! Où bien des aventures nous attendent ! Premièrement nous arrivons quasiment à la nuit tombée... ici il fait nuit très tôt, à 17h, et nous ne sommes toujours pas habitués ! D'autant plus qu'il ont une heure de décalage avec l'Argentine. Nancy nous attend à l’entrée de sa maison et nous découvrons ravie qu’elle a une petite fille qui pourra jouer avec les enfants. Nous ne pouvons malheureusement pas renter dans son jardin, qui se trouve à l’arrière, banana étant trop haut. Mais Nancy a déjà la solution nous pouvons nous garer chez son beau-frère de l’autre côté de leur mur de clôture ! Nancy est super accueillante et nous nous sentons vite très bien. Elle nous propose de nous installer dans le quincho (petit appartement dans lequel ils ont l’habitude de recevoir leur famille) mais nous ne voulons pas déménager nos affaires de banana dans la nuit et décidons donc de dormir dans banana pour la première nuit, après avoir goûter au mbeju, une sorte de pain avec du fromage dont les enfants se régaleront !

 

Le matin nous sommes à peine réveillé que Nancy nous rejoins dans banana, hier un journaliste est passé interviewer son beau-frère qui travaille pour la municipalité, il a vu le van, il serait intéressé pour nous interviewer, il pourrait passer dans la matinée ! Nous ne sommes pas contre, nous avons juste peur de ne pas comprendre les questions ! Finalement nous n'auront même pas le temps de ranger banana, que le journaliste nous attend déjà dans le quincho de Nancy ! il est 9h du matin et nous sommes un peu perturbé ! Je fais l'école aux enfants pendant qu'Aurélien réponds aux questions un peu intimidé, puis il part faire visiter le van au journaliste avec Nancy et c'est à ce moment que deux autres journalistes débarquent mais cette fois ci c'est carrément le journal télévisé ! Aurélien se retrouve à répondre aux questions un peu impressionné et désarçonné ! Mais finalement il s'en sort comme un chef ! Vous pouvez d'ailleurs retrouver son interview dans le lien, sous l'onglet Media.

 

Un sacré interview puisque si nous pensions qu'il s'agirait d'un petit reportage de 2 minutes, nous aurons finalement droit à quasiment 8 minutes dans le journal télévisé qui passe le midi même ! C'est maintenant certain notre arrivée à Coronel Oviedo ne va pas passer inaperçue ! Bon nous sommes un peu gêné par les images de banana et le bordel qui y règne mais en même temps c'est notre quotidien et la réalité depuis 6 mois, à 5 dans un petit espace, avec des enfants et pleins de jouet... c'est toujours un peu le chaos ! Nous sommes quand même content parce que finalement Aurélien s'en sort assez bien devant l'objectif ! Et même l'article de la press de Coronel Oviedo est très bien écrit ! Et cet épisode aura un effet boule de neige, puisque dans la journée et les jours suivant, Nancy recevra plusieurs messages, les gens veulent faire notre connaissance, nous rencontrer, et découvrir notre parcours. Le point final de cet effet boule de neige sera la venue d'une équipe de journaliste d'Ascension qui publieront un superbe article de 3 pages dans le magazine VOS, qui paraît avec le journal de La Naciòn ! Vous pouvez également trouver la version numérique de cet article grâce au lien internet dans l'onglet Média de notre blog. Cette immersion paraguayenne s'annonce donc riche en rencontre ! 

 

Nous commencerons par aller à la rencontre d'une famille qui vit à la campagne à quelques kilomètres de la ville, nous découvrirons la générosité à l'état pur, ici les gens donnent ce qu'ils ont... même le peu qu'ils ont ! Nous sommes toujours émus par temps de générosité et gênés ! Mais nous apprenons ici à ne pas refuser un cadeau, parce que les gens aiment offrir même le peu qu'ils ont... En l’occurrence, ce jour là, nous repartirons avec un poulet fraîchement préparé par le couple...

 

Notre immersion sera une aventure footballistique fabuleuse ! Les deux garçons seront inscrits au club guarani, à quelques rues de notre nouvel "maison" ! Avec 3 entraînements par semaine et les match du samedi matin ! Ils seront super bien accueillis par les autres enfants qui les intègrent très vite au groupe ! Ils adorent Kynan, le petit blond, qu'ils renommeront au fil des semaines et des matchs de l'équipe de France, Griezmann ! Ils diront même de Kynan, qu'il ressemble à Griezmann et Mbappé ! Au premier parce qu'il est petit et blond... au deuxième parce qu'il court super vite ;-) Les enfants pourront même participer au match du samedi et faire les derniers match de la coupe  régional jusqu'à la final ! Titouane et son équipe perdront la finale alors que Kynan et son équipe gagne la coupe ! Un excellent moment de partage avec les autres enfants que les garçons ne sont pas prêt d'oublier !

 

Nous profiterons de notre séjour pour visiter le Paraguay, avec Nancy et Félix... Nous commencerons par la visite de Ciudad del Este, du barrage d'Itapu, du mercado incroyable dans cette plaque tournante du commerce sud américain ! Ici ils vendent tout les produits de fabrication étrangères et nous découvrons qu'effectivement ici, nous pouvons trouver de tout ! c'est un peu comme la caverne à Alibaba ! Nous commençons a être plus paraguayen que les paraguayen, et déjeunons donc le matin avec des empanadas ! Nous découvrons aussi qu'en quelques jours les enfants commencent à parler espagnol et surtout Liloane nous surprend en écrivant en espagnol dans le livre d'or du musée d'itapu. Nous finirons par le salto Monday, qui nous donne un avant goût des chutes d'Iguaçu.

 

 

Nancy et Félix nous emmènerons aussi visiter l'expo 2018 à Ascension. Nous y découvrirons toutes les belles vaches de ce pays connu aussi pour sa viande bovine d'excellente qualité ! Nous trouverons aussi un restaurant pour assister à la demi-finale de  l'équipe de France et nous serons heureux de pouvoir chanter "on est en finale on est en finale !" même si le match face à nos amis Belges était très compliqué ! Une excellent complicité est née entre les enfants et Danièla, la fille de nos hôtes, nous sommes émus de voir comment Kynan et Danièla s'entendent même si c'est un jour je t'aime un jour je t'aime plus ! Ils se chamaillent souvent, mais comme ils disent ici "no passa nada !!". En route, nous serons aussi impressionné d'entendre les enfants jouer en espagnol avec Danièla ! Nous nous rendons compte que Liloane parle avec fluidité, accent et naturellement en espagnol ! Nous étions partis avec l'objectif de voir les enfants devenir bilingue et nous découvrons émerveillés que l'objectif est déjà atteint pour Liloane ! Kynan commence a dire quelques mots, nous avons bonne espoir. Alors que nous savons que Titouane pourrait déjà parler comme sa petite sœur mais il est trop timide.

 

Nous irons aussi visiter le parque Yvambopi à quelques kilomètres de Coronel Oviedo, Kynan réalisera sont rêve : il y verra enfin son premier Toucan !! Nous y verrons aussi notre premier Puma ! Des petits singes et un tapir !

 

Et le Paraguay restera gravé dans nos esprits parce que nous y avons vu l'équipe de France devenir championne du monde pour la deuxième fois ! Un moment magique, lors duquel nous avons retrouvé les tranquillou et Ahmed et Sophie (nos compagnons du grande Africa) ! Nous avons aussi fait la connaissance d'Anthony et Cathy du projet EduCarT ! Et nous avons profité de la victoire avec les paraguayens de la Colmena, où nous avons mis une ambiance de folie ! Nancy qui nous accompagnait était amusée et Félix qui travaillait à fait les kilomètres depuis son travail pour nous rejoindre et fêter avec nous le soir chez les tranquillou, autour d'une pizza, la victoire française !

 

Une fois la victoire de la France, nous aurions dû quitter le Paraguay... Mais nous y sommes encore resté un peu ! Parce que notamment nous n'avions pas eu le temps d'aller pêcher !  Nous  pécherons donc une jolie boga de près de 3 kilos! Un vrai régale cuisiné au four !

 

 

Nous avons adoré notre séjour à Coronel Oviedo, nous avons adoré flâner tranquillement dans les rues.... Nous nous y sentions en sécurité et nous y étions comme chez nous. Aurélien a fait la connaissance de tout le quartier et il était toujours salué en sortant, comme si nous avions vécu ici des années !

 

Nous avons aussi apprécié de pouvoir manger tranquillement dans la rue à toutes heures les spécialités paraguayennes ! Titouane et Aurélien ne jurant plus que part les asaditos, de petites brochettes de viandes marinées cuisinées sur de petits barbecues aux bords des routes... Des empanadas de manioca, en passant par la sopa ou le mbeju, nous raffoleront des chipas et du coccido con leche, nous sommes tous tombés amoureux de la cuisine paraguayenne, et de ces saveurs...